Les présentations analytiques de concerts

Les présentations analytiques de concerts

Lorsqu’on parle de musicologie, on pense directement à l’analyse de morceaux musicaux. Pourtant, les concerts présentent certaines spécificités dont l’étude permettra de montrer la musique sous un nouvel éclairage.

Les spécifiés techniques et analytiques du concert

Pour analyser un concert musical, il convient de définir les conditions qui doivent être réunies pour désigner cet événement comme étant un concert. D’après la conception de Leibniz selon laquelle « être » doit être « un être », il faudra étudier, non pas la notion de concert en général, mais celle d’un concert dans tout ce que cela comporte comme particularités qui lui sont inhérentes.

Ce concert en tant qu’unité se décline sous plusieurs angles à commencer par le temps. Autrement dit, on doit compter les interruptions ainsi que les moments de musique ininterrompue. La deuxième composante de cette unité est le lieu qui peut être soit une salle fermée ou un espace de plein air. Vient ensuite l’unité d’action qui renvoie à la gestuelle des musiciens et des interprètes : on parle là de la notion de spectacle.

Néanmoins, ces éléments techniques ne sont pas suffisants pour définir un concert, puisque la musique en elle-même possède aussi sa propre unité. Ainsi, l’analyse musicale d’un concert suppose confronter et faire coexister plusieurs œuvres de musique dont le résultat est défini en tant que concert. L’analyse se rapporte alors à une vision introspective de l’œuvre, voir ce site pour plus d’infos.

Vers une analyse rétroactive du concert

Une approche rétroactive consisterait à étudier l’après concert. A travers cette analyse, on peut dégager des normes sur lesquelles on se base pour les événements à venir. La programmation et le déroulement du concert ne montrent pas l’unité expliquée ci-dessus, ce sont les modalités de l’interprétation qui les définissent. L’interaction entre les interprètes et les instrumentalistes, sans oublier les effets techniques, sont ainsi la seule garantie de réussir le spectacle.

En vue de cette complexité, il n’est pas étonnant que l’analyse des concerts ne soit pas considérée comme une discipline à part entière. On n’y attache pas l’importance nécessaire, ce qui en fait un terrain quasiment vierge. Voilà pourquoi la sfam s’est penchée sur le sujet et a intégré ce volet analytique dans ses préoccupations musicales. Comme les concerts deviennent l’une des expressions les plus prisées du spectacle musical, leur analyse contribuerait à enrichir l’univers de la musicologie.

Dans cette recherche tâtonnante, il convient de parler d’une discipline évolutive dont les principes sont dégagés progressivement au fur et à mesure que les études avancent. Ainsi, la critique des concerts musicaux permet, à ce moment de l’histoire, de mettre en place des concepts qui peuvent ultérieurement servir de repère comme dans toutes les autres disciplines artistiques et même scientifiques.

L’approche de la société française d’analyse musicale

Il va sans dire que la société française d’analyse musicale s’est imposée comme une référence dans le monde de la recherche en musicologie. Fondée en 1985, elle a réussi à regrouper un grand nombre de musiciens, d’interprètes, de compositeurs et d’autres spécialistes de la musique. Ces artistes se sont tous investis afin de soutenir la création d’une théorie musicale à part entière.

Dans ce travail de travail de recherche, il n’était pas difficile de constater que le concert est en train de s’imposer comme une discipline indépendante des autres tout en y étant rattachée. C’est d’ailleurs la version moderne et la plus accomplie du spectacle. La société sfam compte désormais de nouveaux adhérents appartenant à différents domaines d’activité. La variété des compétences permet alors d’étudier la musique dans son aspect interactif avec les autres arts et avec les détails triviaux qu’il ne faut pas négliger.

A savoir : Pour faciliter la circulation de l’information, la société sfam a mis en place une revue tout en soutenant d’autres journaux musicaux en ligne comme Musimédiane.